Le bar d'AF




Dtail de la partie



gengis92 william44

OB : 2000 Pts
72 28

 

Victoire majeure de gengis92

Avec ce résultat gengis92 ne gagne et ne perd aucun point

ET william44 ne gagne et ne perd aucun point

Rapport de gengis92
front de l'est, juin 45, 2000PTS, 24tours+, axe.

ob:

1 comp de jaeger (vet)
2 comp de grenadier (vet)
1 peloton de hetzer (vet)
2 canon de 150 (vet)
2 spw (reg)


carte

une ville centrale entouré de bois, legerement sur la droite de la ville 2 gros flag a 100 m l'un de l'autre dans ds bois.


plan:

je decide de placer deux hetzer et un 150 sur un colline au centre, ils pourront gener l'avanace ennemi et faire du pillonage sur les flags.
je lancer mes 3 comps, 1 excentré sur la guche des objectifs, une plein centre et une autre pour l'epauler legerment a droite.
mes deux spw sont chargé de hmg et d'un 150 et fonce pour prendre vite positions pres des flags.
deux hetzer se placeront sur la droite et chercheont un autre angle de vue sur le village.


debut de la bataille:

tout ce passe bien, mes troupes s'installe autour du premier flag et avance doucement vers le second, mon deuxieme 150 et mes hmg sont instalé.
l'inf ennemi commence a arriver je decide de faire tonner les 150 des que je repere une concentration d'inf.
le russe mange mais il avance un su152 et deux IS2 qui combiné font vaciller mes premieres ligne et arrive a me detruitre deux hetzer.
la replique est terrible et mes canons de 150 aidé par mes deux dernier hetzer arrive a detruire les trois tanks ennemi en quelques tours.


fin de la bataille:

je tiens un des flags et je compte venir contester celui tenu par les russes, mes 150 et mes hetzers font des tirs de zone dans les bois ou le russe c massé en grand nombre avec son inf, chaque obus de 150 fait un carnage et ils finiront a 100 tués a eux deux.
mes jaegers soutenu par mon inf arrive a venir contester le flag russe.


epilogue:

partie sympa qui avais bien debuté pour william qui avec quelques superbe manoeuvre reussira a me detruire deux hetzer tres vite mais la lenteur et l'imprecision des is2 seront fatal face aux hetzers et au 150 combiné.
le reste est une erreur de jeunesse car il avais bcp trop concentré c troupes et les 150 s'en sont donner a coeur joie.
belle partie avec un adversaire tres fun, a bientot pour la revanche william et merci Wink


Rapport de william44
je n'ai pas gagné contre son élève, mes chances contre le maitre sont faibles, mais bon, essayons!

La carte sera urbaine, fortement boisée avec des colines marquées. et nous sommes en avril 1945.

Je décide d'organiser mon groupe autour d'une infanterie de qualité pour le combat rapproché. je choisi donc des para russes appuyés par de nombreux lance-flames. je ne sais pas quelle densité de bâtiment il faut s'attendre à trouver, alors je préfère ne pas prendre de canons  - peut-être trop statiques - mais plutôt des chars avec de gros calibres capable de raser Berlin. Donc 2 JS2 et un JSU 152. je complète avec des maxims et des equipes AC. j'aurai deux grosses compagnies de fantassins: 1 para, une méchanisée.


La carte est assez différente de ce que j'attendais. Certe une grosse bourgade est au centre de la carte, mais il ne s'agit surement pas d'une ville, au plus un gros village. les deux grands drapeaux sont côte à côte, à l'extérieur de cette bourgade, plutôt au milieu des bois.

Cette carte m'est peut être favorable : un grand bois couvre l'un des drapeaux et me permet de l'atteindre sans mal. l'autre drapeaux est à moins de 200 metres du premier, juste de l'autre coté d'un route. Le long de cette route, deux batiments à étages...

De son coté, l'allemand dispose d'une magnifique coline, point d'observation privilégié de l'ensemble du terrain. par contre l'approche des drapeaux se fera pour lui à découvert ...

je groupe mes troupes en face des objectifs. avec l'intention d'y courrir avec une partie de mes troupes, le restant suivant par les ailes à un rythme plus prudent. les blindés sont tenus en réserve à l'abri d'un bosquet . je crains un 88 en position sur la coline qui ferait un carton rapide ...


les premiers tours sont ceux que j'attendais. Meme, mon adversaire semble ne pas chercher à me devancer sur les drapeaux, et je suis bientôt en position au pied de l'un deux, sans avoir fait autre chose que quelques tirs lointains.

soudain, une maison explose. sans prévenir. un obus , oui, mais de quoi ? l'équipe anti char qui s'y réfugiait n'est plus là pour le dire, et le groupe de combat qui la traversait a perdu la moitié de ses membres. Et aucun canon n'est visible ...

tout au long de la partie, cette pièce ( un 150 mm) et sa soeur jumelle  seront deux épines dans mon pied. incapable de les neutraliser, et incapable de m'en protéger, je perdrais plus de cent hommes dans mes tentatives de concentration de mes moyens en vue d'attaquer l'autre drapeau ...


Pourtant, à mi-partie tout ne va pas mal. je tiens à distance les troupes allemandes et mon JSU152 arrive à détruire les maisons à étages depuis lesquelles ses mitrailleuses me harcelaient. mes JS2, se rapprochent du front, eux aussi afin de permettre aux fantassins de se mettre en position favorable pour l'assaut. Je apierai cher cette erreur que m'a expliqué Gengis ... mon blindage devrait me pousser à privilégier l'engagement lointain ...

Découvert, mes blindés attirent immencablement les siens. 2 puis 3 puis finalement 4 "STG" - qui sont des hetzer, seul l'IA feint de l'ignorer, se rapprochent. le premier duel me laisse un gout amere : je détruit le teuton mais l'un des JS n'a plus de canon.

Un second hetzer explose au premier obus de mon dernier JS.

deux duels se mettent alors en place : hetzer +150 contre JS2 d'une part, et hetzer contre su 152 d'autre part.tous nos blindés sont là, et celui qui conservera un char pourra certaineement faire pencher le sort des armes de son coté.

Las, trop prets de leurs cibles, les monstres à l'étoile rouge ne sont plus protégés par leur épais blindage. La cadence de tir est nettement en faveur des allemands qui mettent à profit ces avantages pour détruire mes deux blindés.


Il reste quelques tours; pendant lesquels canons et chars allemands finiront de tuer mes groupes de soldats laissés sans protection.


Une défaite majeure logique puisque je n'ai pas su utiliser mes blindés et leurs avantages spécifiques. une victoire majeure logique, car mon adversaire a su placer ses deux canons de façon admirable et arriver à neutraliser ma formidable infanterie sans jamais lui permettre d'utiliser sa puissance de feu.

Une partie agréable, contre un adversaire zen, qui prend le temps d'expliquer et qui a essayer de me faire progresser. La tâche est rude, mais je vais continuer à m'y appliquer. merci Gengis et à bientôt !

A ce jour gengis92 a rencontréé william44 1 fois


gengis92 a gagné 1 partie(s) perdu 0 et fait 0 partie(s) nulle(s)




 

 

 

Les Logos et Marques de ce site appartiennent à leurs propriétaires respectifs. Les commentaires sont la propriété© de leurs auteurs.Vous disposez d'un droit d'accès de modification, de rectification et de suppression de données qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et libertés©. Pour l'exercer, envoyez un mail au Webmaster