Le bar d'AF




Dtail de la partie



william44 Ibis

OB : 2000 Pts
57 43

 

Victoire mineure de william44

Avec ce résultat william44 ne gagne et ne perd aucun point

ET Ibis ne gagne et ne perd aucun point

Rapport de william44
une rencontre en 2000 points en cretes.

je construit un OB britanique qui se base sur 6 matildas et de forts soutiens : 2x 25pdr, plusieurs observateurs pour des batteries en retrait hors carte, et des mortiers 81 mm que je regroupe en deux paquets de 3.

L'infanterie( 1 bataillon ) est assez largement transportée sur carrier.

L'idée est de foncer vers les drapeaux avec les piétons sur carrier pour devancer le teuton qui peut avoir une trés forte puissance de feu avec des paras.
Une fois l'assaut allemand doublé, j'espere pouvoir détruire avec mes soutiens divers les regroupements avant qu'ils ne se lancent à l'assaut.
Comme je n'ai pas de chars de soutien d'infanterie, uniquement des AC, je garde en réserve mes blindés.

La partie débute bien pour moi : mes canons et gros mortiers harcelent de loin les troupes parachutistes, et détruisent de nombreux transports avec leur chargement : Ibis semble avoir privilégié les canons au détriment des blindés (il m'indiquera plus tard avoir fait ce choix pour des raisons historiques : les chars sauteraient pas trop mal en parachute, mais ils ne plient JAMAIS les jambes pour l'aterrissage, du coup les allemands n'en ont envoyé que trés peu en crête par ce biais  !).

pendant cette phase de destruction de loin des canons de Ibis, mes carriers déposent leurs passagers au pied des drapeaux.

Sur l'ensemble de la partie gauche la carte, les allemands devront renoncer à l'espoir de s'opposer à un tommy enterré : mes positions sont couvertes par des soutiens assez lourd pour bloquer toute progression cohérente.

Sur la partie droite, même si les même destructions ont partiellement réussies, les approchent sont mieux couvertes par les obstacles du terrain. Un bois notamment sera l'objet d'un combat âpre, féroce. Si mes bren carrier permettent de contenir les infiltrations, leur rapide destruction pose un problème que l'engagement de trois chars(sans obus HE) ne comblera que trés partiellement. Les fantassins britaniques ne font pas le poid face à leurs homologues teutons dans le domaine de la puissance de feu. Les pertes s'accumulent, les munitions s'épuisent, même pour les soutiens. Je pense cependant avoir repoussé sur le fil son assaut.


La partie s'achève sur un CLF, qu'Ibis a demandé depuis longtemps car il estimait son attaque vouée à l'echec.

Je découvre lors du débriefing, que deux sections para s'apprétaient à assaillir mes troupes du centre si affaiblies... deux char contre deux sections para : Le drapeau devrait être au moins contesté, et cette partie devrait avoir un score nul, ou même pourrait se terminer sur ma défaite.


Ouf, j'ai eu chaud ! Bravo Ibis, quand on repense aux trois premiers tours ou tu perd 4 canons et 2 mortiers je crois ... beau finish !


Rapport de Ibis
La Crête toujours, mais en rencontre (ce qui était prévu initialement) et avec cette fois les moches.

Je prends des paras, de l'appui, de quoi tracter cet appui et aucun char, n'ayant pas trouvé de chars aérolarguables

Pas moyen de trouver un couvert ou des LDV vers les drapeaux, tous mes appuis commenceront attelés et seront balayés.

Ensuite, les combats d'infanterie feront rage mais un CLF est demandé à quelques tours de la fin

Encore une fois, je ne vois pas comment j'aurais pu faire sur cette carte sans couvert face à des chars

Bref, la Crète, on oublie

A ce jour william44 a rencontréé Ibis 6 fois


william44 a gagné 3 partie(s) perdu 1 et fait 2 partie(s) nulle(s)




 

 

 

Les Logos et Marques de ce site appartiennent à leurs propriétaires respectifs. Les commentaires sont la propriété© de leurs auteurs.Vous disposez d'un droit d'accès de modification, de rectification et de suppression de données qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et libertés©. Pour l'exercer, envoyez un mail au Webmaster