Le bar d'AF

  oldnathan : je reconnais mme certains pseudo...y'en a qui s'accrochen ! ^^
  Henniak : ouais faut s'accrocher avec les arnaqueurs de battlefront
  STEELPANTHER25 : Dommage, on ne peut pas mettre de dterrage de momie dans le Bar d'AF


Dtail de la partie



Sulfat william44

OB : 1500 Pts
56 44

 

Victoire mineure de Sulfat

Avec ce résultat Sulfat ne gagne et ne perd aucun point

ET william44 ne gagne et ne perd aucun point

Rapport de Sulfat
Voici en quelques lignes le déroulement d'une belle bataille gagnée de justesse contre mon cher Willy44:

Tout ceci se passe sur le front d'afrique du nord, au coeur d'une petit ville entourée de grandes collines de sable blancs et de nombreux palmiers. Deux drapeaux de chaque côté de la carte, 2 à l'ouest en ville et 2 dans un oasis à l'est.

Mes troupes (nombreuses) sont franco-américaines supportées par 2 gros canons de 105 et je ne possède que peux d'unités mécanisées à savoir 2M7, 1M10 et 2Jeeps mitrailleuses.
En face de moi, willy a des moches aguérris supportés par 2 canons & 1 peloton de panzer4!

Je décide de diviser en 2 mes forces avec du côté ville mes canons, 1M7 et beaucoup de troupes et du côté oasis mon M10, 1M7 & le reste des troupes.

Début
Côté ville:
Le départ de la bataille est plutôt en ma faveur, j'arrive à "mortifier" ses canons mais je finis par être stoppé en ville où la bataille fait rage!
Côté oasis:
C'est horrible, mon M10 & mon M7 se font zigouiller par ses P4 et les 4/5 de mes troupes se font mitrailler et partent en déroute...

Milieu
Côté ville:
La bataille continue, chacun dans ses batiments mais avec en prime mon M7 & mes canons qui tombent les batiment un à un...
Côté oasis:
Complètement étourdi, je pense avoir perdu la bataille! Cependant, Willy ennivré par la victoire envoi ses 4 panzers à l'assaut de la ville effectuant un mouvement tournant. Me direz-vous très bonne idée?, oui mais non car un peu trop rapide et il perdit 3panzers contre 1 canon de mon côté. (c'est le gros renversement de la bataille, merci à mes bazzouks)

Fin
Côté ville:
Dernier combat, son P4 contre mon M7 et après multipes tirs loupés (bleusaille oblige), mon M7 arrive à le percer alors que je n'ai même plus de chef de char, je jubille.
Il me reste alors plus qu'à continuer à tomber les batiment tranquillement...
Côté oasis cimetierre:
N'ayant plus de défense, je renvoi à la charge à travers les cadvres mes équipages reprendre l'oasis.

Résultats
Je suis surpris que nous finnissons chacun avec 1 drapeau car j'en avais 3 au dernier tour mais bon je suis bien content d'avoir éviter la défaite de justesse!
Il ne nous reste presque plus rien, nous avons un peu joué les bourrins dans cette partie.







Rapport de william44

l'horreur absolu !

cette partie avait pourtant bien commencée.... Cool


La carte au relief trés tourmenté est organisée autour d'un piton rocheux sur lequel trône une grande maison. A la gauche de cette coline c'est du désert désetrique et valloné, avec un oasis qui regroupe quelques petites maisons et deux drapeaux. de l'autre coté, un colline du coté de mon adversaire US décend en pente douce vers un gros bourg et celui ci s'étend presque jus'qu'à mes lignes. si les maisons sont nombreuses, les espaces entre elle sont importants. Enfin , de mon coté une legere remontée de terrian me permet de voir  ce village d'en haut. on peut consisdérer ce village comme  au fond d'une cuvette, débordant largement sur les bords remontant.


mon Ob se révèle bien adaptée à cette carte :

un peloton de PZ IV canon long

Une compagnie du génie

2 canons de 150mm
 quelques MG

je décide de foncer à gauche pour prendre posséssion de l'oasis. ensuite, je gravirai la coline centrale en progressant depuis l'oasis et en soutenant ctte avance avec mes Pz, je pense pouvoir maitriser la hauteur.

de l'autre coté deux sections de sapeurs vont avancer prudemment de maison en maison et prendre le contrôle de quelques un des 4 drapeaux. 

J'estime possible de finir à la tete de 5 des 8 drapeaux, en ayant éliminé les blindés US et cramé/explosé les troupes US à pied : j'ai confiance.
 
Dès l'ouverture, tout ce passe bien. mon rush sur ma gauche me permet non seulement de devancer l'Us sur les couverts, mais  même de m'y dissimuler avant son arrivée. Mes panzers détruisent au prix d'1 perte un Priest, un M10 et un transport. lesPz appuient ensuite les sapeurs qui écrasent l'offensive des piétons US. De l'autre coté, mes canons de 150 sont détruits, mais ils ont abimé quelques groupes adverses, un blindé et permis une infiltration pas si mauvaise de mes troupes. je ne suis pas capable cependant d'assurer mes positions comme de l'autre coté.

nous en sommes au tour 10, Sulfat pense à abandonner et je fais mon malin ...Surprised

mais j'ai négligé la coline centrale.

c'est la seconde partie de mon plan : je dois la prendre afin d'assurer ma position à gauche et renforcer par la vue des posiitons US celle de mes troupes de droite.

je lance une section et 2 pz IV ... un bazooka non repéré va détruire les deux charsYell, et les fantassins US vont dérouter mes troupes.

Il me reste 2 Pz IV. J'estime la coline centrale perdue, mais je peux tenir ma gauche et temporiser à droite : un nul est possible , peut être meme une légere victoire. a gauche mon adversaire semble renoncer, et à ma droite, je le harcele de loin, sans subir de perte ...

Hélas, lendement, sulfat à amener deux canons (105) sur sa coline : il domine toute ma droite. il y déploie aussi son dernier priest.

je rameute mes PZ IV : tir de zone sur les positions des canons : normalement leur neutralisation est assurée mais ... sulfat à une chance incroyable  (ou des equipages Crack ?) et à bien mesuré son placement: un obus détruit le canon d'un PZ 4 qui n'a plus de mitrailleuses (munitions !). Il se rue au contact et détruit un canon en faisant fuir les servants. hélas il est détruit par  le second canonFrown.

le dernier  pzIV se met en position pour causer au priest : las ! La jeunesse de mes bleus les pousse à tirer trop vite. le priest ne commet pas cette erreur et mon PZ IV est détruit ...Cry

des lors, la contre attaque devient irréssitible. Si, à droite, mes troupes se planquent pendant que le priest détruit les maisons l'une apres l'autre, à gauche les survivant Us se regroupent et remontent courageusement à l'assaut. a droite, la portée de tir des sapeurs est trop courte pour empecher l'avance US et à gauche mes LFL n'ont plus de munitions ...

La partie n'en finit pas et chaque tour menace mes positions plus que le précédent.

La défaite est logique et légère, car je suis incapable de bouger, vers l'avant ou vers l'arierre.
Seul la qualité de mes premiers tours me permet de tirer mon épingle de ce guépier !


A bientôt Sulfat, pour une revanche. d'ici là, bonnes vacances ...Wink



A ce jour Sulfat a rencontréé william44 1 fois


Sulfat a gagné 1 partie(s) perdu 0 et fait 0 partie(s) nulle(s)




 

 

 

Les Logos et Marques de ce site appartiennent à leurs propriétaires respectifs. Les commentaires sont la propriété© de leurs auteurs.Vous disposez d'un droit d'accès de modification, de rectification et de suppression de données qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et libertés©. Pour l'exercer, envoyez un mail au Webmaster