Le bar d'AF




Dtail de la partie



morkern william44

OB : 2000 Pts
55 45

 

Match nul entre morkern et william44

Avec ce résultat morkern ne gagne et ne perd aucun point

ET william44 ne gagne et ne perd aucun point

Rapport de morkern
Septembre 41, une ville avec terrain trés découvert...
Voilà une belle bataille en 2000pts, où mon avion n'a rien fait (quelle tache ce stuka!!!) et où mon Pak38 a gagné la partie (il a stoppé les chars au centre.)
Le somua c'est nul (n'en prenez jamais) et le KV ça fait chier...
Vivement la revanche!!!


Rapport de william44

septembre 41, sur une drôle de carte : pas mal de bosses et de creux mais presqu'aucun arbres ! Et nous sommes dans une ville ... enfin si on peut appeler ville un assemblage de maison, éparpillées sur une grosses moitié de la carte, avec des routes etranges ne conduisant nulle part (un racourci peut être ?).

Deux drapeaux, un de chaque coté, au milieu de rien :  finalement à l'ecart de l'endroit où il y a le "vrai" village, simplement au milieu de petits bosquets -et quand je dis petit, c'est tout petit petit petit. Une bataille pour les square nord et sud d'une grande ville. La quête aux oeuf de pâques ? Déjà ?

Comme les caracteristiques de la carte sont sur "random", je dois choisir un OB polyvalent. en 41 : 2 KV y'a rien de mieux. avec des t 26 S pour la manoeuvre. une compagnie de fusiliers pour la portée, une compagnie de mécanisés pour le choc, des fusils antichars par principe. un observateur pour une batterie de 81 mm avec tout plein de munitions. et heureusement pour mois un peloton de sapeurs, car j'ai peur de combats rapprochés.

A la découverte de la carte, je vais de mauvaise surprise en mauvaise surprise. S'il a prit du gros canon une superbe coline dans son camp peut lui permettre d'arroser toute ma zone de déploiement. mon infanterie ne peut pas avancer directement vers les objectifs : elle serait prise en terrain découvert à la moindre occasion. Il faudrait passer par le village, mais même là les espaces entre les maisons seront des vrais pieges pour mes hommes face aux mg.

Alors je décide de le faire simple : un gros paquet à droite coupera au plus court. Arret des que sa bouge en face, on s'abrite là où on est. un plus petit paquet à gauche. des SMG vont s'avancer au drapeau. le reste en retrait attendra là aussi la suite des evenements. A quoi bon manoeuvrer à découvert ? Soit j'y passe trois fois trop de temp, comme contre pseudopode, soit je me fais secher dans une embuscade. Donc patience. Dans le même esprit, mes chars sont regroupés dans un creux au milieu de la carte.


un gros paquet ? regroupés ?

au tour 1, Môssieu Morkern, il rigole : Parceque Môôôssieur morkern il a prit un stuka. Comme si les allemands avaient jamais eut un seul avion en russie. Enfin, passons.

Bref regroupés en gros paquet, tu parles, y'a un pilote qui n'hésite pas. résultat à la fin du tour 1 : 3 groupes paniqués (vétérans !) une bonne quinzaine d'hommes KO, un t26S avec canon cassé et un blessé dans l'equipage d'un KV. rester fair-play surtout rester fair play....


ça va morkern ? pas trop loin de AK ? Si tu veux on la compte pas, hein, je veux pas te forcer la main ... Mais non, le bougre est sympa, écoutez le  : "Je peux rien faire contre un KV, je vais perdre, mais j'ai dit qu'on la comptait, on la compte" ... J'ai pensé simuler la panne, le virus du siecle, fracasser le modem à coup de pied et puis ...


sniff


En fin de compte ce stukas va encore me blesser quelques hommes et retarder mon avance, mais ne s'interessera plus à mes chars, ou en tout cas sans succes. Mon vieux Morkern tu m'as appris à ne pas concentrer les troupes ! Je suis pas pret de l'oublier : merci !

La partie s'avance, et la manoeuvre de mon adversaire apparait : un groupe de 5 S35 sur chaque aile, et un AC de37mm au centre (en fait il y en aura deux). Résumons :des chars sur mon infanterie, des AC sur mes chars. Hum, t'es sur, hein, on la compte ?non parceque sinon ... si ? bon...

snifff

Heureusement, le KV, c'est pas de la gnognotte. Pendant que j'avance tout doucement au centre, et d'ailleur au prix de mes T26, mes KV foncent sur l'aile Gauche. Les 5 S35 ici regroupés sont en train de tailler les oreilles en pointe à des fantassins tout (tous !) chétifs, mais zorro arrive et les S35 rejoignent leurs compagnons de 1940 au paradis des chars.

Demi tour, les deux KV foncent vers la droite.

Sur ma droite justement, l'autre peloton de S35 s'avance en éliminant mes fusils antichars avec une bonne régularité. se faisant il approche d'une premiere section de fantassins (des fusiliers) dissimulée derriere l'un des deux arbres de cette carte. La menace est grande, mais, avec panache je balance mes hommes à l'assaut des boites de conserve. Peine perdu. Arrétés dans leur élan, démoralisés, ils refluent sans avoir rayer la peinture des blindés.

100 mettre plus loin, un recoin boisé abrite 2 sections, et le scenario semble pret à se répéter. Mais cette fois ci, mes hommes que j'ai eu le temps de mettre en position, sont des sapeurs. Afin d'agresser l'un de mes t26 du centre, les S35 se déploient face à lui, délaissant ce bosquet tout petit, où d'ailleur il n'y peut etre rien. Et c'est le miracle : 3 chars KO en 1 minute : ON LA COMPTE AU LADDER, ON LA COMPTE AU LADDER, hem... Si on compte un S35 immobilisé des le début dans son camp, sur les 5 assaillants il n'en reste qu'un. Il stoppe logiquement son avance (en face de lui, il a un nombre indéterminé de sapeurs, deux T26, et ... quoi d'autre ? prudence est mere de sureté...) (oui, mais qui est son pere au fait ?)

Du coup je stoppe le demi tour d'un KV qui va rester sur l'aile gauche. Le second accourt pour régler son compte à ce dernier s35. Je le soupçonne d'ailleur d'être rester là simplement pour empecher mon KV de s'avancer vers les drapeaux... Et en effet la destruction de ce dernier S35 sera sa derniere participation à la partie.

Mon infanterie s'est avancée vers le drapeaux de droite, et campe sous le drapeau de gauche. nous sommes dans le tout dernier tour. Je lance un assaut vers le drapeau de droite, et  mon adversaire lance le même vers le drapeu de gauche.

Résultat : 1 drapeau pour lui, l'autre disputé.

J'ai étrié sa force blindée, mais mon infanterie à perdu de sa superbe, la sienne est bien moins abimée. Dans la vrai vie, je pourrait avancer et prendre les drapeaux grâce au soutien des KV, mais ils devraient bien repartir faire le plein, et mon infanterie ne ferait pas le poid.
 
Je pense que 55/45 représente bien la victoire de la  manoeuvre et du plan de Morkern, contrebalancé par le poid de mes deux KV. Combien, de commandant allemand on dû se dire, dés 1941, dommage ! il n'y aurait pas eu ces 2 KV, il n'y aurait pas un ce T34, on aurait pu ...

Je n'ai pas joué aussi bien que mon adversaire, j'ai été moins audacieux ( car sans mes sapeurs, je crois que je perd de bien plus), moins imaginatif, moins réactif. Bravo morkern , à la prochaine...

Et flute, elle compte au ladder !



 





A ce jour morkern a rencontréé william44 1 fois


morkern a gagné 0 partie(s) perdu 0 et fait 1 partie(s) nulle(s)




 

 

 

Les Logos et Marques de ce site appartiennent à leurs propriétaires respectifs. Les commentaires sont la propriété© de leurs auteurs.Vous disposez d'un droit d'accès de modification, de rectification et de suppression de données qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et libertés©. Pour l'exercer, envoyez un mail au Webmaster