Le bar d'AF

  STEELPANTHER25 : Tu t'es inscrit dans le forum en recherche de joueurs ? ... Je te contacte en MP
  Genbriec : Joyeux Nol aux AFiens !
  STEELPANTHER25 : Joyeux Nol tous
  STEELPANTHER25 : Bonne anne 2022 aux AFiens
  wespe : J'ai perdu mon mot de passe pour accder au forum


Dtail de la partie



Elmoungar genghis

OB : Sc&eacte;nario
Volte Face (b)
37 63

 

Victoire mineure de genghis

Avec ce résultat genghis ne gagne et ne perd aucun point

ET Elmoungar ne gagne et ne perd aucun point

Rapport de Elmoungar
Scenario Volte Face "C" contre mon fillot.

Je divise mon dispositif en 3, les ailes et le centre.

Je tente d'abord un passage sur la droite par le pont. Qq elements reussiront a passer dont 1 Pon de Stuarts mais n'irons pas tres loin. Ils subiront pas mal de perte mais empecheront toute tentative ennemie de ce cote la!
D'ailleurs au dernier tour un AC 57mm se battra en duel avec un Panther dont le jumeau fut detruit qq temps auparavant dans ce meme secteur.

Sur la gauche pas mieux dans un premier temps...
Les gues et le pont sont sous le feu et je decide de m'arreter et de tenter un assaut sur le village avec mes unites au centre.

Je declenche un feu d'artillerie sur la lisiere du village avec du 105 et du 155 mais les Ldv ne sont pas excellentes et cela n'aura as l'effet escompte.
Mes hommes, extenue par la montee arrivent sur des positions encore bien tenue par des troupes d'un meilleur niveau.
C'est l'affolement et je decide de regrouper tout mon petit monde dans un bois a proximite.
2 Starts viendront en renfort et detruiront un Stug mais des schrecks vicieux stopperont nette leur aventure.

Le centre et l'aile droite etant fixes je n'ai plus que l'aile gauche apte encore a combattre.
A peu pres 1 Cie a franchi, tant bien que mal la riviere et une bonne partie de mon Pon de sherman est detruite
Je fais venir mes M10 garde en reserve.
Une partie des blindes allemands sont detruit et l'infanterie decroche.
J'en profite et je manoeuvre pour le prendre de flanc.
Sur le dernier tour, le dernier blinde allemand affronte un sherman en duel mais la partie s'arrete la....

Belle bagarre contre mon fillot qui a largement merite cette victoire.

La formation est terminee, je lache le Fauve!Wink



Rapport de genghis
Premier scénario joué en multi, contre mon parrain Elmoungar.
 
Depuis l’excellent "Volte-face" du non moins excellent R2.  

--------------------------------- Terrain & Stratégie côté allemand--------------------------------------- 

Au centre, le village de GIOVE perché sur un piton rocheux.
A l’Est, une vallée encaissée avec une route qui serpente au fond, et un pic rocheux Il GOBBO qui fait face à un des ponts de la rivière.
A l’Ouest, une plaine face à l'autre pont, qui sépare le village d’un un piton rocheux surmonté de l’ « Oratorio San Josefo ».
Au Sud, une rivière passant à aux pieds du village et de l'Oratorio barrant l’avance adverse, avec un pont enjambant le cours d’eau de chaque coté du village et de nombreux gués sur toute la longueur. 

Je vois trois zones de franchissement pour l’attaquant :
-          F1, à l’Est du village, un pont.
-          F2, à l’Ouest, un pont et quelques gués.
-          F3, face au village de GIOVE, quelques gués. 

Ma compagnie de reco est déjà sur zone, répartie entre :
-          le village de GIOVE (2 sections + appui + canon 75mm court + canon AC de 37mm)
-          l’Oratorio San Josefo (1 section + appui + canon AC de 50mm)
Je dispose d’une compagnie de Panzergrenadiere et d’une section de Jäger, en progression au nord de GIOVE. 

Il me sera impossible de contenir toute l’infanterie alliée sur la rive Sud, car, toutes mes forces ne sont pas encore arrivées sur zone et je ne dispose pas de ligne de vue sur les gués en F3.
Je décide donc de me déployer pour interdire les ponts aux blindés français en F1 et F2, otant ainsi le soutien rapproché de l'infanterie.               
-      F1 est confié à 2 sections de Pzgr en provenance du bord de carte, soutenues par la suite par 2 StugIV et 2 Panthers A.
-      F2 est confiée à une section de Pzgr, un mortier de 81, un AC de 75mm, un autre de prise de 76mm soutenu par la suite par un peloton de PzIVH. Cette zone sera largement balayée par le feu depuis le village et l’Oratorio.
-      F3 n’étant pas accessible, la défense s’organisera directement dans le bourg. Elle est confié à mon groupe recco déjà sur zone, 1 section de jaggers, et par la suite, un StugIV et un OA de mortier de 120mm. 

Mon objectif sera de prendre et /ou garder tous les drapeaux hormis les 2 sur la rivière qui seront optionnels.
Fait notable ; je n’ai pas la possibilité de retrancher !?!

 
--------------------------------- Premiers engagements vus côté allemand --------------------------------------- 

Dans un premier temps,  l’interdiction des blindés Français fonctionne plutôt bien en F1 (au prix de 2 blindés légers) et F2 (au prix de mes 3 canons AC).
Malgré la perte rapide de mon 75 court (erreur de commandement) et d’un des mortier de l’Oratorio, les demis GdC de recco avec 2 MMG, les HMG et les mortiers de 81 ralentissent considérablement le passage de l’infanterie par F2.
L’ennemi concentre son infanterie, au plus prés au sud du village, en empruntant les gué en F3. 

--------------------------------- Premier assaut allié sur le village vu côté allemand --------------------------- 

Au ¾ de la partie, les blindés alliés sont toujours bloqués sur la rivière, dans leur majorité. 
Les fantassins FFL donnent l’assaut du village depuis un bois situé au Sud Est. Mon OA (après moult péripéties) et ma défense en ligne stoppent l’assaut au prix de nombreuses pertes et de toutes mes munitions. 
En F1, l’ennemi passe 2 Stuarts sur l’extrême Est de la carte, faisant peser une menace sur IL GOBBO. Les détruire, ainsi que le TD M10 qui les soutient depuis l’autre rive, me coutera un Panther (zouk). 
En F2, le manque de munition se fait sentir. J’avance donc ma section de soutien et le peloton de PzIV_H, dans la plaine Ouest, à hauteur des alliés ayant traversé. Mais le redéploiement rapide de mon adversaire, lui confère bientôt une supériorité qui m’oblige à reculer avec la perte de 2 PzIV. Cette manœuvre me permet cependant de gagner un temps précieux et coûte plusieurs chars et HT aux français. 

------------------------------------------ La fin de la bataille vue côté allemand----------------------------------- 

En F1, la perte de ses blindés rend l’attaquant stérile. Je ne peux cependant pas contre-attaquer en direction du drapeau, car ma section est toujours sur la crête de IL GOBBO, et les Zouks français rendent l’accès du pont très périlleux pour mes blindés sans le soutien de l'infanterie. 
En F2, ou plutôt la plaine Ouest, je perds de nouveau 2 PzIV (3 sans le coup de gong final) et détruits encore  2 TD M10 et 2 HT. L’avantage est toutefois nettement à l’attaquant, qui a regroupé ses forces en vue d’une attaque sur la plaine!
Le drapeau sur l’Oratorio San Josefo semble hors d’atteinte pour l’instant.
 
Sur le village de GIOVE, 2 Stuarts mettent la pagaille sur le flanc gauche de ma défense du bourg (Mon StugIV détruit et 2 GdC en déroute).
Prés de GIOVE, les français survivants du premier assaut, visiblement renforcés, se préparent à un nouvel assaut. Mais ma position est bien tenue, tandis qu’une des deux sections installées sur Il GOBBO se porte au secours des assiégés …  C’est sur ce, que l’IA libère les belligérants.  

------------------------------------------ Analyse de la bataille----------------------------------- 

Je reste assez content de mon plan et de son application qui me donne une victoire mineure sur un adversaire vraiment très coriace!

Je remercie l’IA qui aura eu la bonne idée de mettre fin à la partie avant le second assaut allié…Cool


Excellent scénario, ou le meilleur joueur devra préférentiellement prendre les alliés.
-      La force des alliés se trouvant dans la combinaison de leur masse et du temps imparti, un joueur trop pressé ou trop lent coté allié, perdra la partie.
-      La clé de la partie pour l’axe se trouve dans la capacité à retarder au maximum le passage des chars alliés. Car dès que ceux-ci ont franchi en masse, leur nombre, combiné à l’infanterie, les rends irrésistibles quelque soit le point de rencontre.  L’autre point déterminant est surement la vue sur le champ de bataille, qui permettra au défenseur de combler son manque d’effectif par une mobilité judicieuse. 

Trés belle partie, contre un adversaire expérimenté...
Merci Elmoungar pour ce final furieux !!!!

A ce jour Elmoungar a rencontréé genghis 2 fois


Elmoungar a gagné 0 partie(s) perdu 1 et fait 1 partie(s) nulle(s)




 

 

 

Les Logos et Marques de ce site appartiennent à leurs propriétaires respectifs. Les commentaires sont la propriété© de leurs auteurs.Vous disposez d'un droit d'accès de modification, de rectification et de suppression de données qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et libertés©. Pour l'exercer, envoyez un mail au Webmaster