Le bar d'AF



achat CMFI: CMFI : les troupes italiennes
Informations diverses
Article proposé par Steelpanther25

Je commencerai la revue des troupes Italiennes par le Bataillon d'Infanterie "de base".

ensuite : Le bataillon de Bersagliers.

Et pour terminer un dernier bataillon, difficilement utilisable en entier mais dont les petites unités (niveau section) seront très utiles ...Les Guastatori


bonne lecture.

Je commencerai donc la revue des troupes Italiennes par le Bataillon d'Infanterie "de base".

 

 

L'organigramme, comme souvent à cette époque, présente une structure ternaire, avec 3 Compagnies d'Infanterie à 3 Section de Fusiliers chacune. Une Compagnie d'Appui et une Section Reco viennent compléter le dispositif.

Les comparaisons avec d'autres unités d'autres nations s'arrêtent là, penchons nous sur les particularités.

 

Ainsi la Section de Fusiliers est à deux GdC's (Groupe de Combat) mais  chaque GdC est subdivisé en deux équipes différentes avec un Chef de Groupe distinct (il forme un QG).

Autre particularité, la Compagnie (et les Sections) ne disposent pas d'appuis. Les Appuis sont regroupés au niveau Bataillon avec 2 Sections MMG et 2 Sections de mortiers.

 

Le Bataillon en détail ! ...

 

La Section Reco Bataillonnaire

 

 

 

Tout d'abord, le GdC Reco (de la Section Reco Bataillonnaire), il est non sécable, à 13 hommes armés de fusils. A noter, pour 120 pts, la Section Reco à 3 GdC’s (39 hommes) est moins chère que la Section Anti-Paras à 2 GdC’s(24 hommes pour 126 pts).

 

La Section d'Infanterie

 

 

 

 

Ensuite le GdC basique, comme dit plus haut, le GdC Italien de base est "sécable", avec un Chef de Groupe (QG), une Equipe "Feu" de 9 hommes armés de deux FM's Breda Mle30, et une Equipe "Choc" de 9 hommes aussi armés de fusils. A noter comme sur les exemples, une distribution aléatoire d'un PM max. par élément ! ? ...

C'est sur, ici, pas de "sophistication" à l'américaine, ainsi, pas de fusils à lunette, pas de lance-grenades, pas de bazooka ...

 

Equipes de spécialistes pour le Chef de Groupe

 

 

 

Le GdC Italien est donc à 20 hommes pour 62 pts (58 ou 49 pts pour le GdC US). Le fait qu'il dispose d'un Chef de Groupe "indépendant" permet d'affecter directement sous les ordres de ce Chef une "équipe de spécialistes", Reco, Brèche, MG, Mo et même canons ! ... ici, avec une Equipe Reco, il passe à 23 hommes et 88 points ... Quand même !

 

La Compagnie d'Appui Bataillonnaire

 

Mitrailleuses

 

 

 

 

Mortiers

 

 

 

Evidemment, et dans la majeure partie des cas, acheter une équipes de spécialistes pour l'appui coûtera plus cher que de la prendre dans la Compagnie d'Appui bataillonnaire ...

Cette dernière comprend deux Sections de 4 MMG Breda Mle37 chacune, approvisionnées à 640 + 800 cps et deux Sections de 9 Brixia de 45mm chacune. Cette espèce de mortier/lance-grenades multiple semi-automatique, qui s'il n'a pas la létalité d'un mortier permet d'obtenir de bons tirs de suppression grâce à sa cadence de tir et sa dispersion ! ? ...

 

 

Après ce premier bataillon, je passerai à un "homologue" qui présente pas mal de similitude mais aussi quelques différences intéressantes ...

 

 

Le bataillon de Bersagliers.

 

Troupes solides et mobiles par tradition, les Bersagliers formaient pour la période qui nous intéresse, les unités d'infanterie motorisée des divisions blindées et motorisées italiennes.

 

 

Le Bataillon de Bersagliers coûte aussi cher qu'un Bataillon d'Infanterie "Fanteria" italienne. Même si les Bersagliers disposent d’un nombre d'hommes plus important dans les compagnies, des sections à 3 GdC et font l'économie des QG de groupes, le bataillon d'infanterie me semble plus homogène, notamment du fait d'un nombre d'armes d'appui plus important ! ?

 

Les différences sont dans l'organisation (voir organigrammes) et le compte final des moyens, soit pour :

- Bat Bersaglieri = 10 Sec/30 GdC/30 lMG/6 MMG/9 Brixia

- Bat Fanteria = 10 Sec/21 GdC/36 lMG/8 MMG/18 Brixia

 

 

Dans le détail ...

 

La Compagnie de Bersagliers est à 3 Sections, 9 GdC à 15 hommes (9 x 15 = 135 hommes hors QG - pour 108 à la Compagnie d'Infanterie avec un coût plus élevé).

 

 

Le Groupe de Bersagliers se retrouve donc d’office en deux éléments (qu’on ne peut éclater). Une équipe de 5 hommes comportant le Chef plus un FM (lMG), le reste en fusils, ne disposant pas de la fonction « Assaut » mais de fumigènes, ... Et une équipe de 10 hommes armés de fusils uniquement, disposant de fumigènes et de la fonction « Assaut ».

L’équipe « Feu » avec le Chef de Groupe et le FM ne se comporte pas comme un QG et ne peut se faire adjoindre d’équipe de spécialistes.

Là aussi comme partout, la Compagnie et à fortiori la Section et le Groupe ne disposent pas d’appuis (MG, Mo) et surtout pas d’armes AC, ni de fusils à lunette, ni de lance-grenades.

 

 

Et pour terminer un dernier bataillon, difficilement utilisable en entier mais dont les petites unités (niveau section) seront très utiles ...

 

Les Guastatori

sont des troupes du génie que l'on peut qualifier de "Génie d'assaut" ou "Génie-combat".

On les retrouve, à l'instar des "Bersaglieri", au sein des unités blindés et motorisées.

On peut les qualifier de troupes d'élite, s'il en est, dans l'Armée Italienne ! ?

 

 

Autant le bataillon reste inabordable en terme de points (4380 pts en Rég/Normal/En forme/0 et 3678 en tout Standard) et la compagnie coûteuse (1013 pts) si l’on garde ses 4 sections. Autant la Section Guastatori est intéressante notamment sur le plan de l’armement.

 

 

Toutefois, avec une section de ce type on ne dispose que de deux GdC’s soit finalement que de deux Equipes d’Assaut seulement. A contrario, le GdC (18 hommes) est un véritable petit élément interarmes doté de 3 équipes, l'une avec des explosifs, l'autre avec PM et FM, et la dernière avec du Brixia.

 

 

Le Chef de Groupe forme un QG indépendant, ce qui permet de lui adjoindre un certain nombre d’éléments comme des équipes de spécialistes (Reco, MG, Mo ...) ou des engins.

Les équipes sont composées de ...

 

 

L’Equipe d’Assaut de 9 hommes, dispose de PM Beretta Mle38, de fusils, et de 14 charges explosives.

 

1 Equipe lMG avec 1 PM Beretta Mle38 et un FM Breda Mle 30 approvisionné à 700 cart.

 

 

1 Equipe pour la mise en œuvre d’un Mo Brixia de 45mm à 36 grenades, bonne arme de saturation en terrain ouvert (le bataillon au complet en aligne 16).

 

Enfin les appuis du niveau bataillonnaire sont représentés par 2 (pauvres petits) canons polyvalents de 47mm.

 

 

et 2 (seulement) mortiers de 81 (hors ou sur carte) ...

 

 

Utiles en combat de rues, les Guastatori peuvent rendre quelques services même en terrain ouvert mais compartimenté ... ça peut même casser du tank ! ? ...


  


Posté le par william44
 


"CMFI : les troupes italiennes" | Connexion/Créer un compte | 2 commentaires
Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus !

Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer

Re: CMFI : les troupes italiennes (Score: 1)
par Mik_In_The_Mist (jojolafrime@nougat.com) le Tuesday 21 April 2015 08:34:39
(Profil utilisateur | Envoyer un message) http://mikinthemist.free.fr
Bon boulot ! tu penses faire les autre formations également ? (bataillon assaut/débarquement, bataillon chemise noire, compagnie Sahariana ...)


Re: CMFI : les troupes italiennes par STEELPANTHER25 le
 
Les Logos et Marques de ce site appartiennent à leurs propriétaires respectifs. Les commentaires sont la propriété© de leurs auteurs.Vous disposez d'un droit d'accès de modification, de rectification et de suppression de données qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et libertés©. Pour l'exercer, envoyez un mail au Webmaster